Mon mari est enfin sobre grâce à l’Antabus, mais il est rentré d’un souper entre collègues avec le visage rouge, souffrant de nausées et transpirant beaucoup. Il jure qu’il n’a bu que de l’eau et du Coca. Pour moi, cela pourrait aussi très bien être les effets de l’alcool. Est-ce qu’il me ment encore ou existe-t-il une autre explication à ces symptômes?

SafeZone.ch a répondu à cette question:

Il n’est pas possible de savoir si votre mari a bu de l’alcool ou pas. Les symptômes que vous décrivez n’indiquent pas forcément qu’il y a eu consommation consciente d’alcool.

L’Antabus est un médicament soumis à ordonnance qui réagit en présence d’alcool. Son effet est basé sur une réaction physiologique qui se produit après la consommation d’alcool. Les symptômes désagréables qui découlent de la prise d’Antabus sont sont destinés à rendre la consommation d’alcool moins attrayante. L’intensité des symptômes varie d’une personne à l’autre. Certaines personnes ne ressentent qu’un léger inconfort tandis que d’autres présentent un visage rouge vif et souffrent de nausées et de vomissements sévères, de transpiration, de tachycardie ou encore de problèmes cardiovasculaires. La prise simultanée d’Antabus et de petites quantités d’alcool peut déjà provoquer certains symptômes d’intolérance chez les patients sensibles. Ces symptômes ne sont pas toujours sans danger. Dans les cas extrêmes, des soins médicaux immédiats peuvent s’avérer nécessaires. Afin de ne courir aucun risque, les patients ne devraient en aucun cas consommer de l’alcool pendant le traitement.

«Sans alcool» ne signifie pas toujours qu’il y ait une absence totale d’alcool. Certaines bières sans alcool contiennent en réalité une quantité minime d’alcool (0.5%). Certains aliments contiennent de l’alcool, sans que personne ne s’en doute. En effet, de nombreux desserts et produits finis sont aromatisés ou conservés à l’aide d’alcool sans qu’aucune référence particulière ne soit mentionnée. La consommation de certains vinaigres, comme le vinaigre balsamique ou le vinaigre de vin par exemple, peuvent également provoquer une réaction. Il convient aussi de signaler que de nombreux médicaments tels que sirops contre la toux, sirops vitaminés, préparations anabolisantes ou encore fleurs de Bach contiennent de l’alcool. Cela est même encore souvent le cas pour certaines lotions après-rasage et certains déodorants. Il suffit alors d’une petite blessure pour qu’une partie de l'alcool contenu pénètre dans le sang et provoque une réaction.

Toute personne suivant un traitement à l’Antabus devrait s’informer soigneusement sur ce que l’on appelle «l’alcool caché». Pour les repas au restaurant, il est conseillé de se renseigner sur ce que les différents plats contiennent exactement. En cas de doute, il peut s'avérer utile de demander au médecin qui a prescrit le médicament d’expliquer ce à quoi il faut prêter attention.


Autres questions des proches

Notre fils de 16 ans a récemment avoué qu'il avait fumé de l'herbe à quelques reprises avec des amis. Personnellement, je ne pense pas que ce soit grave, j'ai moi-même fumé un joint de temps en temps quand j'étais plus jeune et cela n'a pas fait de mal. Cependant, ma femme est terriblement inquiète. Que disent les experts?

Mon ami est accro à la cocaïne et a déjà essayé de décrocher à de nombreuses reprises, mais il rechute à chaque fois. Peu importe comment je réagis... que je sois compréhensive, en colère, que je lui pose un ultimatum... Ça ne change rien. Je ne sais pas ce que je peux faire de plus pour lui.

Mon frère veut organiser son anniversaire avec quelques amis sur son bateau. Il aime faire la fête en buvant beaucoup d’alcool. Quand je lui ai dit qu’en tant que conducteur, il ne pouvait boire qu’une bière, il a ri et a dit que les 0.5 pour mille ne sont plus d’actualité. Est-ce que c’est vrai?

Souhaitez-vous recevoir des conseils de la part d'un-e spécialiste en qui vous pouvez avoir confiance?

Nous sommes à disposition pour une consultation en ligne anonyme et gratuite.