Je suis très stressée au travail. Le soir je n’arrive pas à déconnecter et je dors mal depuis longtemps. Mon médecin m’a prescrit des médicaments contre les troubles du sommeil. Ces médicaments m’aident à dormir, mais y a-t-il un risque que je devienne dépendante? N’y a-t-il pas un autre moyen comportant moins de risques?

SafeZone.ch a répondu à cette question:

Les troubles du sommeil sont souvent liés au stress. Quand quelque chose nous travaille, nous avons de la peine à trouver la tranquillité nécessaire pour nous endormir. Un sommeil réparateur est pourtant indispensable à notre bonne santé. Les conséquences possibles d’un manque de sommeil récurrent sont la fatigue chronique, les problèmes de concentration, le manque d’énergie, la dépression, les maladies cardio-vasculaires, une plus grande disposition aux infections et le risque d’accident. Il est donc très important de prendre les troubles du sommeil au sérieux et d’agir dès leur apparition.

Parfois, le respect de certaines règles pour une bonne hygiène du sommeil suffit déjà à en améliorer la qualité. Vous trouverez des conseils utiles par exemple ici: www.suva.ch/fr-ch/la-suva/news-et-medias/news/2017/03/17/troubles-du-sommeil-quelques-conseils-pour-mieux-dormir

À côté des exercices de respiration et de relaxation pour préparer le corps à la tranquillité nocturne, il est possible qu’on doive faire recours à des remèdes. La gamme est très large: elle s’étend des tisanes calmantes naturelles, des huiles essentielles aux médicaments soumis à une ordonnance médicale, dont l’effet est puissant.

En raison de leurs effets indésirables possibles, les somnifères ne doivent être pris qu’en cas d’absolue nécessité. Les médicaments les plus utilisés sont ceux du groupe des benzodiazépines. Leur effet anxiolytique et décontractant favorise le sommeil. Cependant, les benzodiazépines contiennent une substance qui rend en effet dépendant. Une accoutumance physique peut survenir après quelques semaines seulement. Ils ne devraient donc être utilisés que pendant une courte période de temps pour traiter les troubles du sommeil importants.

Les causes des troubles du sommeil sont de nature diverse. Elles varient d’un individu à l’autre et le traitement doit être déterminé au cas par cas. Il vaut donc la peine de discuter avec votre médecin des alternatives possibles aux somnifères qu’il vous a prescrits.


Questions de personnes concernées

Il y a deux semaines, j’ai fait un sevrage d’alcool à la maison. Je vais mieux. Ça n’a pas été si difficile d’arrêter de boire et je gère maintenant complètement mon problème d’alcool. Mais ma femme a un autre avis et ça m’énerve.

Je suis en thérapie avec un psychologue pour des problèmes psychiques. Je ne lui ai pas encore dit que je fume beaucoup d'herbe, même si c’est important. Mais j'ai peur que cela se sache. En tant qu’enseignante, je ne peux pas me le permettre. Qu’est-ce que je dois faire?

Je suis enceinte de deux mois et j'ai du mal à arrêter complètement l'alcool et les cigarettes. Mais j'ai nettement réduit les deux. Quelle quantité d'alcool puis-je boire et combien de cigarettes puis-je fumer sans nuire à l'enfant?

Souhaitez-vous recevoir des conseils de la part d'un-e spécialiste en qui vous pouvez avoir confiance?

Nous sommes à disposition pour une consultation en ligne anonyme et gratuite.