Ma fille trouve que je bois trop et je commence à me poser des questions. Je bois presque une bouteille de vin par jour. Est-ce que je suis alcoolique?

SafeZone.ch a répondu à cette question:

La quantité que vous mentionnez représente en effet au moins une consommation problématique. Pour déterminer s’il s’agit d’une addiction, il faut prendre en compte d’autres facteurs et on ne peut pas poser un diagnostic à distance.

Pour vous donner une idée: La quantité maximale d’alcool recommandée pour une femme en bonne santé correspond à une boisson alcoolisée par jour. Les professionnels parlent d’une boisson alcoolisée standard qui contient en général entre 10 et 12 grammes d’alcool pur. Cela représente une bière, un verre de vin ou un petit verre de liqueur.

Le diagnostic de dépendance est posé quand trois des critères suivants ou plus sont présents en même temps:

• Désir compulsif de consommer de l’alcool

• Difficultés à contrôler la quantité consommée

• Syndromes de sevrage si de l’alcool n’est pas consommé (transpiration, tremblements, nausées, mal-être général)

• Développement d’une tolérance par rapport à l’alcool (il faut en consommer toujours plus pour atteindre l’effet désiré)

• Abandon progressif des autres centres d’intérêt

• Poursuite de la consommation malgré les conséquences nocives

Sous www.safezone.ch/fr/tests-d-auto-evaluation/test-d-auto-evaluation-alcool vous trouverez des tests d’auto-évaluation qui vous permettront d’y voir plus clair par rapport à votre consommation. Si vous souhaitez réduire votre consommation d’alcool, l’échange avec un professionnel vous soutiendra dans ce parcours. Pour cela, vous pouvez utiliser la consultation privée de SafeZone.ch.

Je vous encourage à surveiller votre consommation et à en discuter avec votre fille, cela en vaut la peine.


Questions de personnes concernées

J’ai 24 ans, je suis accro à la cocaïne depuis 6 ans. Maintenant, je veux laisser cette mauvaise histoire derrière moi. Est-il possible de faire une cure de désintoxication en milieu hospitalier? Si oui, où? Pouvez-vous me conseiller quelque chose ?

Comme j’ai beaucoup plus souvent envie de sexe que ma copine, elle pense que je suis dépendant au sexe. À partir de quand parle-t-on d’une dépendance au sexe?

Je suis en thérapie avec un psychologue pour des problèmes psychiques. Je ne lui ai pas encore dit que je fume beaucoup d'herbe, même si c’est important. Mais j'ai peur que cela se sache. En tant qu’enseignante, je ne peux pas me le permettre. Qu’est-ce que je dois faire?

Souhaitez-vous recevoir des conseils de la part d'un-e spécialiste en qui vous pouvez avoir confiance?

Nous sommes à disposition pour une consultation en ligne anonyme et gratuite.