Entraide – Informations sur les offres de groupes d'entraide

L’entraide fait partie de notre vie quotidienne. Il existe autant de personnes et de contextes différents que de possibilités de surmonter une situation difficile avec ses propres ressources ou d'organiser soi-même l'aide dont on a besoin. L'entraide communautaire commence là où des personnes vivant des problèmes similaires pour partager son propre vécu s'unissent pour trouver ensemble une solution à un problème.

Entraide communautaire et groupes d’entraide

L’entraide communautaire vise à échanger avec des personnes rencontrant les mêmes problèmes physiques ou psychiques ou des problèmes en général et de les aborder ensemble. Des personnes ayant des préoccupations similaires, comme par exemple des problèmes d’alcool ou un autre problème de dépendance, se réunissent dans un groupe d’entraide pour y apprendre les uns des autres, se soutenir mutuellement et faire l'expérience de la solidarité. Les offres d’entraide communautaire peuvent être utilisées de manière autonome ou compléter l’aide professionnalisée du domaine des dépendances.

Le site Internet d’InfoEntraideSuisse permet de rechercher des groupes d’entraide en fonction de différentes problématiques, parmi lesquelles aussi les problèmes de dépendance. En plus des services de conseil et de thérapie, le site indexaddictions.ch, recense également des groupes et organisations d'entraide spécifiques aux addictions et des offres pour les proches.

Recherche de groupes d'entraide: infoentraidesuisse.ch

Organisations et groupes d'entraide dans le domaine de la dépendance: indexaddictions.ch

Autres offres d’entraide

D’autres offres d’entraide existent en plus des groupes d’entraide. De nombreuses institutions du domaine des addictions offrent des outils d’entraide pour soutenir les personnes désirant modifier un comportement problématique en matière de consommation ou de réduire celle-ci. Les livres ou les manuels sur l'entraide peuvent également être utiles. Les organisations d’entraide comme Alcooliques Anonymes, Narcotiques Anonymes, la Croix-Bleue, Al-Anon ainsi que VEVDAJ proposent également un soutien aux personnes en quête de conseils au travers de leurs sites Internet.

L'offre de SafeZone.ch comprend, en plus de consultations en ligne, également des questions et réponses publiques sur divers sujets et problèmes liés aux dépendances.

Souhaitez-vous recevoir des conseils de la part d'un-e spécialiste en qui vous pouvez avoir confiance?

Nous sommes à disposition pour une consultation en ligne anonyme et gratuite.

Vous trouvez ci-dessous des questions des utilisateurs de SafeZone.ch:

Dernières questions et réponses:

J'ai beaucoup bu et j'ai consommé de la MDMA il y a quatre jours, 300 mg au total. Après 30 minutes, mes yeux sont devenus grands, ma mâchoire a bougé d'avant en arrière et j'ai eu de mauvaises hallucinations. Depuis, je suis déprimé, j’ai des maux de tête et je ne peux pas me concentrer. Qu'est-ce qui se passe?

Une collaboratrice de mon équipe se présente souvent en retard, quitte le travail sans se justifier, sent souvent l'alcool. Ses collègues m’en ont parlé car je suis leur responsable. Lorsque j’ai interrogé ma collaboratrice sur la question, elle a trouvé de nombreuses excuses. Je ne veux pas la licencier. Comment dois-je procéder?

Comme j’ai beaucoup plus souvent envie de sexe que ma copine, elle pense que je suis dépendant au sexe. À partir de quand parle-t-on d’une dépendance au sexe?