Ecstasy – MDMA

Substance

Le MDMA (3,4-méthylène dioxymétamphétamine, également N-méthyl) est connu depuis les années 1980 sous le nom d’ecstasy comme étant la drogue de synthèse pour les soirées. L’ecstasy se présente la plupart du temps sous la forme de pilules multicolores de différentes marques et avec différents logos. L’ecstasy est rarement vendu sous la forme de cristaux, de poudre ou de capsules. Les pilules d’ecstasy contiennent souvent d’autres substances psychoactives, pouvant dans certains cas affecter gravement la santé et être mortelles. En outre, la teneur en principe actif des pilules varie considérablement. Il est donc recommandé aux consommateurs/-trices d’observer les mises en garde sur les pilules d’ecstasy.

Risques et effets secondaires

Le MDMA a des effets stimulants et légèrement hallucinogènes. Les émotions peuvent être ressenties avec plus d’intensité. La manière dont les effets secondaires se manifestent dans chaque cas dépend de plusieurs facteurs comme le dosage, la composition réelle des pilules, les caractéristiques de chaque individu (l'état psychique, la personnalité, l'humeur, les attentes vis-à-vis du produit, etc.) et l’environnement de consommation.

Dans le corps, le MDMA provoque l’élévation du pouls et de la tension artérielle, la dilatation des pupilles, la constriction des mâchoires, et fréquemment les nausées lorsque l’ecstasy commence à faire effet. La température du corps augmente partiellement, ce qui avec le fait de danser durant des heures dans des locaux surchauffés et une hydratation insuffisante peut conduire à un risque de surchauffe mortelle. Le surdosage peut entraîner les effets secondaires suivants: convulsions, collapsus cardio-vasculaire ainsi qu’une insuffisance rénale ou hépatique. Les effets toxiques du MDMA sont renforcés lors de mélange avec d’autres stimulants ou avec de l’alcool.

Au niveau psychique, le sentiment de bien-être, une empathie redoublée et l’ouverture d’esprit peuvent se manifester vis-à-vis d’une tierce personne. Toutefois, des émotions négatives telles que la tristesse et la peur peuvent être renforcées et une désorientation, des hallucinations et des crises de panique peuvent survenir. Des états dépressifs peuvent également apparaître dans les jours qui suivent la consommation.

Alertes

Informez-vous sur les substances dangereuses qui circulent actuellement.

Aux alertes



Chats actuels

lun.. 27 mai. '19
21:30 - 22:30

Chat individuel

Un week-end trop arrosé et qui fini mal ? Osez en parler !

Modération: SafeZone-Nejla

Chats actuels

ven.. 31 mai. '19
11:30 - 12:30

Chat de groupe d'entraide modéré

Etes-vous un proche d'une personne dépendante? Vous vous posez des questions sur la consommation...

Modération: SafeZone-Eva

Chats actuels

lun.. 03 juin. '19
20:30 - 21:30

Chat individuel en ligne

La gestion de la consommation, l'abstinence, la réduction des risques : tout le monde n'a pas le...

Modération: SafeZone-Solange

Chats actuels

mar.. 04 juin. '19
20:00 - 21:00

Chat de groupe d'entraide modéré

Etes-vous dépendant à une substance? Avez-vous une consommation problématique? Venez partager ...

Modération: SafeZone-Eva

Chats actuels

mer.. 12 juin. '19
20:30 - 21:30

Chat individuel en ligne

Consommer : en avez-vous besoin ou envie ?

Modération: SafeZone-Solange

Chats actuels

lun.. 17 juin. '19
20:30 - 21:30

Chat individuel en ligne

La ou les consommations(s) font des dégats sur vous-même ou l'un de vos proches ? Prenons le te...

Modération: SafeZone-Solange

Conséquences d’une consommation à long terme

De nombreuses études démontrent que la consommation régulière de MDMA peut entraîner des modifications au niveau de la fonction cérébrale et occasionner des troubles de la mémoire et des capacités intellectuelles.

Effets sur l’enfant à naître

La consommation d’ecstasy durant la grossesse augmente le risque de troubles sévères du développement chez l’enfant et peut provoquer un accouchement prématuré ou une fausse couche.

Autres sources d’informations

Faits et chiffres: www.addictionsuisse.ch; www.suchtmonitoring.ch
Informations médicales: www.praticien-addiction.ch
Informations du Safer Use pour les consommateurs/-trices: www.know-drugs.ch; www.saferparty.ch